A combien puis-je vendre mon site internet ? 

Estime avec précision le prix de ton site web en moins de 5 minutes !

A force de recevoir des emails nous demandant d'aider à déterminer le prix de vente possible d'un site internet (contenu, ecommerce, dropshipping, marketplace, saas), nous avons tout simplement décider de créer notre propre outil de valorisation ! Depuis son lancement, le 24 Février 2020, nous avons reçu plus de 850 demandes, et ce chiffre continue de grimper chaque jour. Si tu cherches un moyen fiable et rapide de connaître le prix de ton site internet, tu es donc au bon endroit.

Avant de commencer, je t'invite à préparer en avance quelques informations clés qui te seront demandées dans le formulaire : nombre de visiteurs, chiffre d'affaire, profit net mensuel, dépenses mensuelles. D'autres questions sur la tendance, le type de monétisation ou encore sur des aspects SEO de ton site te seront demandés. Le tout nous permet de te donner une idée très précise de la valeur actuelle de ton business web.

En 5 minutes chrono, vous obtenez une estimation très précise du prix de vente possible de votre site, saas, marketplace ou newsletter.

Combien coûte mon site - Je fais le test !

Quels sont les critères qui déterminent la valeur d'un site Internet ?

Pour déterminer le prix le plus juste d'un site internet nous nous basons sur plus de 80 critères.
Mais pour ce formulaire "rapide", nous en avons sélectionné 15 environ, qui sont les plus critiques et les plus regardés lors d'un calcul.

Voici le type d'informations qui sont prises en compte dans un calcul de prix d'un site internet à sa revente :

1. Les revenus et le profit net mensuel du site

C'est l'élément de base de tout calcul.
Un site qui ne génère pas de CA (et donc de profit) pourra toujours se vendre, mais sa valorisation sera sujette à d'autres critères, et son prix logiquement bien plus bas qu'un site disposant de revenus.

De manière générale, plus les revenus d'un site sont élevés, plus son prix sera potentiellement élevé.
Mais le chiffre d'affaire ne fait pas tout. Car c'est le profit net mensuel qui est la véritable base de calcul dans la majorité des cas.
Le ratio entre le CA et le profit net est donc un élément important lors de la valorisation d'un site.

Comme je l'explique sur notre guide "Comment vendre un site ?", il vaut donc mieux posséder un site générant 1 000 euros de revenu pour 700 euros de profit net qu'un site générant 10.000 euros mais seulement 1000 de profit net !

Petit bonus pour les sites disposant de multiples sources de revenus. Un site générant du profit par le biais de publicités, d'affiliation et de vente de leads disposera de poins bonus vis à vis d'un site ne reposant que sur la publicité par exemple.

2. Le trafic, la tendance et la source !

La taille ne fait pas tout ! Et sur un site internet, le nombre de visiteurs n'est PAS l'élément clé de la valorisation de celui-ci. Tout estimation "juste" du prix d'un site s'intéresse en effet logiquement à la "qualité" du trafic, et l'intérêt des visites générées sur la gérénation de revenus.

S'il est évident que dans de nombreux cas il y a un rapport direct entre taille de l'audience et prix possible du site, il faut savoir que certains "petits" sites, très nichés, générant peu de visites, mais des visites très qualifiées, peuvent eux-aussi valoir très chers !

Autre élément important de valorisation : la SOURCE du trafic et la TENDANCE de celui-ci.

Un site donc les visites sont stables et / ou en hausse sur les 6 derniers mois sera naturellement mieux perçu et donc valorisé qu'un site dont la tendance est plutôt à la baisse....

Côté source, les sites dont le trafic provient majoritairement d'un moteur de recherche, comme Google, auront plus de valeur que les sites alimentés en trafic par le biais de partenariats payants notamment (publicité Facebook, Google, etc). Ceci est dû au fait que le trafic organique est plus "simple" à maintenir au premier abord pour un investisseur que le trafic dépendant de dépenses publicitaires ou d'un travail quotidien comme cela peut être le cas sur les réseaux sociaux.

Petit bonus pour les sites disposant de multiples sources de trafic, moins dépendants de Google par exemple, qui peuvent amplement rassurer un acheteur ou une acheteuse.

3. Le potentiel de croissance

Je répète toujours en entretien qu'un investisseur achète le potentiel d'un site mais paie l'existant.
Bien sûr que tout le monde cherche un site avec du potentiel, mais personne ne "paie" pour du potentiel.

Plus un site disposera d'une forte marge de progression, liée au marché ou aux optimisations possibles, plus il sera perçu comme "à forte valeur" par un acheteur potentiel, et cela simplifiera aussi bien la négociation sur le prix final que cela accélérera les transactions. Mais le potentiel ne fera pas grimper en flèche la valorisation d'un site !

4. Les "assets" vendus avec le site 

Réseaux sociaux, base email, marque, réseaux de site, liste de partenaires, application mobile.... Concrètement, tout ce qui "entoure" le site internet a de la valeur et peut contribuer à l'augmentation du prix de vente possible d'un business en ligne.

Quel type de business en ligne puis-je faire estimer avec cet outil ?

Notre outil d'estimation du prix d'un site internet est particulièrement adapté pour les sites : de contenu (blog, média), de e-Commerce & Dropshipping, type Marketplace, d'infopreneuriat, mais également les SaaS. 

Pour tout ce qui est actif digital du type Newsletter, Podcast, Application Mobile ou Shopify par exemple, je t'invite à nous contacter directement par email afin d'en discuter et de te proposer une valorisation sur mesure. Cet outil n'intègre en effet pas encore les critères spécifiques à ce type d'actif dans son mode de calcul.